"The future belongs to those who live in the now."

 

(lu dans le métro, Dubaï)

Actualités

 

Prochaine expo

Hall de la mairie - LE MANS

JANVIER - FEVRIER 2019....

 

 

LEDRU VOYAGE,  PEINT

lES EXPOS s'enchaînent sans JAMAIS être les mêmes, des moments pour échanger ses expériences et s'aérer mutuellement nos neurones....

 

VISITES (guidées) de l'atelier

23 rue Rode

33000 BORDEAUX

Sur rendez-vous

non stop

à des heures raisonnables !

TRADUCTEUR

PRÉSENTATION +

> Livres : essais et poésies

> Théâtres : traduction d'auteurs contemporains

Pas mon truc, mais...

En fait, pour être tout à fait franc, la traduction, ça n'était pas vraiment mon truc. Mais avouons que c'est tout de même dommage de se couper d'un tas de belles idées, de phrases bien roulées quand on est - par pure nécessité - contraint et forcé de renoncer de ce qui se passe à l'étranger.

 

Pourquoi l'allemand ? Une longue histoire qui commence dans les années 60... en vacances en Alsace et en entrant au collège. Parallèlement. Une obsession de vouloir "passer le Rhin", voir ce qu'il y avait derrière, (à l'époque, il y avait encore une frontière), dans ce pays où vivaient encore des "boches, des schleus ou des fridolins" qui, à moi, n'avaient rien fait. Un pays où l'on parlait une langue qui me semblait résonner mieux que celle des soldats de la future "grande vadrouille" ! ; et puis, un prof d'allemand d'exception, 100% germanophile, à de demander presque si.... bref....

Puis des séjours scolaires à Bonn et Flensburg tout là-haut à la frontière danoise, là où aucun français ne voulait aller, soit parce que c'était proche du pôle nord, soit parce que c'était vraiment trop loin de la mère patrie.

Après le bac, une bourse d'études de l'Université de Nantes pour passer 6 mois en Allemagne où, en fait, je resterai...  13 ans, études, enseignement à l'université, journalisme, théâtre, rencontres... la richesse de la découverte des autres et de soi même.